Projets

Actlab

#Réemploi#Lieux#Formation#Études#2012#2013#2014#2015#2016#2017#2018#2019#Île-de-France

Actlab

Actlab était le premier laboratoire manifeste du réemploi de matériaux en France, un lieu co-construit en concertation avec Plaine Commune et Plaine Commune Développement. Implanté en 2012 au cœur du chantier de l’Ecoquartier Fluvial, il s’adressait aussi bien aux habitants qu’aux spécialistes et professionnels de la construction. Continuellement exploité, en construction et ouvert au public, ce lieu était à la fois une plateforme d’expérimentation, un démonstrateur de l’architecture du réemploi et un équipement culturel destiné à ouvrir le chantier sur la ville.  En 2019, Bellastock restitue le site d’Actlab, afin de laisser place aux nouveaux chantiers de l’Ecoquartier et de la passerelle UniverSeine qui vont débuter en 2020.

Le lieu

Les équipements d’Actlab ont été construit en collectant la matière des entrepôts du Printemps, immense structure en béton démolie pour laisser place à ce nouveau morceau de ville en construction. Les prototypes en réemploi développés in situ permettront d’intégrer cette matière chargée de l’histoire du site dans l’aménagement des espaces publics de l’écoquartier. Le laboratoire Actlab a permis de mener la recherche et expertise REPAR 1 et 2 en tant que centre technique et culturel de ressources sur le réemploi.

Construction

La Mathériothèque

Elle s’est constituée dès 2012 à partir des matériaux récupérés lors de la démolition des entrepôts du Printemps. Elle s’est peu à peu enrichie pour couvrir les principaux matériaux de construction : bois, métal, pierre, vitrage, etc. Son organisation constitue une architecture de stock qui illustre les potentielles filières de réemploi sur le territoire de l’Île-de-France. Le système modulaire de racks superposables permet de relever le défi logistique du réemploi en intégrant une grande variété de matière, de dimension et de poids.

Coupe de la Matériauthèque

La Base-vie

Constitué de plus de 70% de matériaux réutilisés, ce bâtiment-prototype illustre le potentiel architectural du réemploi. Construit entre 2015 et 2017, il a été un support d’expérimentations pour de nombreux chantiers collaboratifs. Les espaces polyvalents de cette base-vie accueillent des événements publics, des réunions de chantier, des activités de conception et apportent le confort nécessaire aux activités de prototypage.

Coupe de la Base vie

La Halle-Ateliers

Construite dès 2013, cette halle est couverte par une charpente légère supportée par des treillis métalliques issus des entrepôts du Printemps. La façade-sud est réalisée avec les skydômes de la toiture des entrepôts. En mode atelier, la halle accueille les activités de fabrication menées par Bellastock : prototypage de solutions réemploi, production de composants, ateliers d’initiation avec les habitants. Le sol en planches de séchage de parpaing fait aussi un excellent parquet de danse.

Coupe de la Halle-Ateliers

Le Pavillon terre-paille

Inauguré en 2017 dans le cadre du festival La ville des terres, ce pavillon concentre différentes techniques constructives en terre et paille : briques de terre compressées, torchis traditionnel, paroi en terre allégée, mur en paille porteuse, enduits terre. Sa construction a permis de démontrer la possibilité de réemployer in situ les terres de déblai d’un chantier et d’expérimenter ces techniques à l’échelle 1/1 dans le cadre de chantier collaboratifs. Les espaces du pavillon sont régulièrement mis à disposition d’artistes en résidence à Actlab pour réaliser des œuvres en lien avec le chantier, le territoire et le réemploi de matériaux.

Coupe du Pavillon de résidence (terre-paille)

Jardin

Des sessions hebdomadaires de création et d’entretien du jardin d’Actlab ont été organisées tout au long de l’année avec les paysagistes de l’association et des encadrants de Halage, entreprise d’insertion sociale. L’objectif était d’amener les habitants, par le plaisir de mettre les mains dans la terre, à s’approprier le lieu en s’interrogant sur le réemploi de matériau et de terre, de l’inerte et du vivant.

Plan masse d’Actlab, 2019

 

Déconstruction

En 2019, nous souhaitons faire la démonstration que construire et déconstruire relèvent d’une seule et même démarche, en collectant la matière constitutive des équipements d’Actlab pour la remettre en maximum circulation en tant que matériaux de réemploi. Le défi technique et logistique du chantier en réemploi a pris la forme de chantiers pédagogiques de déconstruction sélective, de préparation au réemploi, et d’études techniques permettant de fiabiliser un nouvel usage pour les matériaux libérés par la démantèlement d’Actlab.

Programmation

Avec sa plateforme Actlab, Bellastock met en œuvre les principes de l’économie circulaire pour accompagner la transition écologique des territoires et ouvrir les chantiers sur la ville. Le défi technique et logistique de construire en réemploi se conjugue au défi culturel de faire accepter le réemploi comme une richesse matérielle et immatérielle et au défi collectif de diffuser la culture du réemploi auprès de tous les publics. Dans ce grand « livre ouvert » du réemploi, les déchets de la construction deviennent des ressources et la ville une « mine urbaine » à exploiter pour permettre son propre renouvellement.

Prototypes de réemploi

Constructions pour la SEM Plaine Commune Développement

Actlab, comme équipement de chantier manifeste du réemploi, a travaillé au rayonnement de Plaine Commune et déployé des filières professionnelles de réemploi de matériaux au service de la ZAC. Des commandes de prototypes en réemploi pour la SEM Plaine Commune Développement ont été réalisés sur le site d’Actlab, notamment les bancs, réalisés à partir des poteaux en béton des entrepôts Printemps, à destination des espaces publics de l’Ecoquartier Fluvial et un revêtement de sol en pavés de béton de réemploi : Opus Incertum.

Actlab, prototype de réemploi

La construction d’Actlab et de ses équipements ont participé au laboratoire d’expérimentation du réemploi : chaque lieu construit sur le site d’Actlab (pavillon terre-paille, Base vie, Halle-atelier) est un prototype de construction en réemploi.  Des workshops et des masterclass (microfolie, 2014) à destination de professionnels et d’étudiants ont fait l’objet d’expérimentations pour inventer de nouvelles possibilités de réemploi et participer à la construction d’Actlab.

Résidences d’artistes et de designers

Actlab a été le lieu de construction de nombreuses préfabrications dont les aménagements pour le projet FACT, le bar à eau par les Z’Ambules, des constructions de prototypes, pour la plupart, faisant l’objet de chantier ouverts participant à l’ouverture culturelle du chantier.

 

Ouverture culturelle

Festivals

Deux festivals ont eu lieu sur le site d’Actlab. Le Grand Détournement en 2012 a fait naître le laboratoire manifeste de réemploi Actlab où près de 1000 participants ont expérimenté l’art du réemploi de matériaux. En 2016, La Ville des Terres fût l’occasion de réunir 500 participants pour expérimenter sur le réemploi insitu avec plus de 50 millions de tonnes de terre excavée produites par les travaux du Grand Paris.

Ateliers de sensibilisation

Au travers de plusieurs actions, Bellastock a animé des ateliers avec un format adapté à chaque public (acteurs du territoire, écoles, habitants etc.)  pour renforcer l’ancrage local d’Actlab. Chaque choix opérationnel a été débattu avec les opérateurs techniques du territoire, pour les accompagner dans le changement de leurs habitudes. Des animations d’ateliers de co-conception et de co-construction ont été organisés avec les habitants de l’écoquartier pour la création de mobiliers, terrasses partagées des immeubles, d’un poulailler dans le jardin d’Actlab et bien d’autres. En collaboration avec l’école Jean Lurçat et la Cité des Arts, des ateliers jeunesse se sont aussi tenus sur le site d’Actlab dans la volonté  de transmettre une culture de la ville en mutation et de leur faire découvrir l’activité de chantier en les poussant à développer leur propre créativité.

Moments de convivialité

Actlab a ouvert ses portes régulièrement au public pour organiser des événements, visites, guiguettes, rencontres etc. pour inaugurer les réalisations et créer du lien avec les habitants. Le 1er juin 2019, Le grand Bazar de Printemps, grand événement public pour diffuser la culture du réemploi pendant la déconstruction d’Actlab, a mixé bourse aux matériaux, conférences, tables rondes et temps festifs.

Support pour des associations

Actlab a aussi été un lieu support pour de nombreuses associations comme la Compagnie l’Essoreuse qui s’est emparé d’Actlab pour ses chorégraphies, l’association ICI avec la fête des lumières, l’accueil des portes ouvertes des ateliers d’artistes de l’île-Saint-Denis.

 

 

Réalisations :

Assistance à Maîtrise d’ouvrage
– Mission d’animation territoriale
– Mission d’intégration de réemploi dans les espaces publics
– Déconstruction sélective et diffusion des matériaux de réemploi auprès des associations et entreprises ESS du territoire
Recherche & Expertise REPAR 1 et 2
– Développement de filières de réemploi en lien avec le territoire
Ouverture culturelle du chantier :
– Résidences d’artistes et d’artisans dans l’espace public
– Transmission des savoirs et savoir-faire sur des chantiers
– Actions de sensibilisation et de formations hors les murs

Partenaires techniques :

Commanditaire : Bellastock – via une convention d’occupation précaire de la SEM Plaine Commune Développement.
Aménagement intérieur de la base vie : Force Pure, Mael Canal, Fred Kei , Zoé Moynot, Sébastien Dumas
Installation électrique : Jérémie Stevenin
Aménagement des espaces extérieurs coté jardin : (douche, toilette) Collectif Parenthèse et stagiaires chantier
Création d’un pavillon en paille porteuse et terre crue (BTC) : Palabres Architecte (Co- Conception)
Construction : Cyrille Coste, Sophie Constant, Damien Najan, Giulia Scialpi, Jean Viton, Marion Chavassu, Chouch’Anne Der Haroutiounian, Claire Usunier Four en bauge et BTC : Léonard Nguyen Van The
• Arnaud Ohl, Artiste métallier, jardinier
• Soledad Garcia, plasticienne Léonard Nguyen Van The, Margaux Servans Lessieu, Marie Pire, paysagistes
• L’école Jean Lurçat et les enfants de CE2
• Les habitants et usagers de la ville, participants aux projets d’Actlab
• Les établissements de l’enseignement supérieur qui ont mobilisés leurs étudiants sur Actlab
• Les artistes en résidence
• Les représentants de l’éco- quartier qui ont participé à Actlab :Plaine Commune, L’Ile-Saint-Denis, Sem Plaine Commune Développement

 

 

Responsables de projet : Simon Jacquemin et Louis Destombes

Photos : Alexis Leclerc, Thomas Béhuret, Bellastock

MÉDIAS
Partager
Partenaires