Projets

Atéliers Médi-chill

Atéliers Médi-chill

Dans le cadre de « L’été des ateliers », Les Ateliers Médicis ont invité Bellastock à concevoir et construire avec les habitants du quartier ClichyMontfermeil du mobilier urbain. Bellastock s’est associé à ADN+ pour proposer une série de mobilier extérieur répondant aux besoins des usagers des espaces éxtérieurs des ateliers. Les bancs, assisest et pergolas ont construits à partir de bois et de granit de réemploi, pour sensibiliser le public à l’économie des ressources, en faisant la démonstration qu’il est possible d’envisager un espace public à la fois ergonomique, respecteueux de l’environnement, et qui s’insère simplement dans le paysage urbain.

Le projet

Depuis début 2016, le projet des Ateliers Médicis se développe avec la création d’un Établissement public de coopération culturelle qui porte une double ambition : développer un établissement dédié à la jeune création, aux émergences artistiques et culturelles mais aussi expérimenter et concevoir à partir de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil, le projet d’un grand équipement culturel de dimension métropolitaine, nationale et internationale, qui ouvrira à Montfermeil, à l’horizon 2025.Dans le cadre de cette préfiguration pendant laquelle l’ancrage teritorial joue un rôle primordial, les Ateliers Médicis invitent chaque été des collectifs d’architectes à aménager avec et pour les habitants du quartiers les abords du lieu. En 2019, c’est Feda Wardak et Aman Iwan qui ont proposé une installation dédiée aux enfants avec l’arche de la Dhuys, puis le collectif colombien Arquitectura Expandida a construit une première série d’assises et de tables.

En 2019, Bellastock propose d’utiliser des matériaux de réemploi issus des services de la voirie de Paris pour aménager les abords de la promenade de la Dhuys. C’est à partir de blocs de granit initialement taillés pour constituer des trottoirs, et du bois de construction récupéré que plusieurs assises, des bancs, et un espace de lecture ombragé sont construits avec les habitants du quartier. Ces installations viennent faire le lien avec l’arche de la Dhuys, et s’intègrent dans le paysage avec des éléments du quotidien détournés de leur usage premier.Après une semaine de chantier, le lieu a pris vie à l’occasion d’un battle de danse organisé en extérieur par les Ateliers Médicis. L’occasion de voir les enfants courrir le long des assises, les jeunes profiter des bancs, et les familles s’installer un peu partout pour profiter du spectacle.

 

MÉDIAS
Partager
Partenaires